Article : « Et si l’I.A. était un événement mineur ? »

Article paru dans l’ouvrage « Maîtriser l’IA au service de l’action publique. Une responsabilité individuelle et collective », sous la direction de Christian Paul et Daniel Le Métayer, Berger Levrault, 2023

« Dans la bande dessinée Carbone et Silicium, deux intelligences artificielles « fortes » assistent, impuissantes, à la marche continue de l’humanité, sur près de 300 ans, vers la catastrophe écologique et sociale. L’une désespère de l’humanité, l’autre pas, mais aucune d’elles n’a les moyens de faire dévier le cours de l’Histoire. L’I.A. a atteint son Graal, et ça n’a rien changé du tout.
Et si, au fond, l’intelligence artificielle n’était que cela : un moment important dans l’histoire de la science informatique mais, malgré la débauche de promesses et de craintes qui l’accompagne (comme, avant elle, de nombreuses autres percées technologiques, en particulier dans le numérique), un événement mineur de l’Histoire ?
Il existe au moins trois raisons pour lesquelles l’I.A. pourrait, demain, jouer un rôle beaucoup moins central que celui qu’on lui prédit aujourd’hui, pour s’en réjouir ou s’en inquiéter : la déception, la contrainte écologique et enfin, la révolte, non pas contre les machines, mais contre les organisations qui les mettent en œuvre. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s